Top articles

  • Tokyo Fist - Tsukamoto

    02 février 2007 ( #Japon )

    Le Fight club japonais. Réalisé avant lui, il l'aurait inspiré, même si aucun plagiat n'a pu être directement prouvé, et que Tsukamoto s'en fous... Bon. Tokyo Fist est le troisème film de Shinya sur Tokyo, ville qu'il aime et déteste en même temps. Après...

  • Kiki la Petite Sorcière, Miyazaki ou la constance du génie !

    31 juillet 2008 ( #Films d'animation )

    Voilà c'est déjà la fin du mois de juillet j'ai donc décidé de consacrer mon dernier article à l'un de mes réalisateurs japonais préférés à savoir Hayao Miyazaki le grand maitre de l'animation nippone. J'ai décidé d'évoquer non pas une de ses uvres majeures...

  • L'homme qui vola le Soleil, Kazuhiko Hasagawa, 1979

    23 juin 2011 ( #Japon )

    # 6 The man who stole the sun (Taiyo o Nusunda otoko), Kazuhiko Hasagawa, 1979. L'homme qui avait volé le soleil est un film de Hasagawa, réalisateur peu connu hors du Japon, et pour cause il a peu réalisé : 2 films, le premier en 1976 et le second, que...

  • La légende de Musashi, la trilogie du samouraï.

    24 février 2007 ( #Japon )

    Musachi Miyamoto était un samouraï, née en 1584, orphelin à 7 ans, il est élevé par son oncle dans un monastère. Il participe en 1600 à la célèbre bataille de Sekigahara sous les drapeaux de Toyotomi Hideyoshi, l'adversaire principal du futur vainqueur,...

  • Souffle de Kim Ki-Duk, une intense bouffée de poésie.

    16 décembre 2007 ( #Corée )

    2007 aura été une année prolifique pour Kim Ki-Duk. Après Time, brillante réflexion sur la jalousie et l'apparence, sorti il y a quelques mois durant l'été, le chef de file du cinéma indépendant coréen revient avec Souffle une fable improbable et poétique...

  • Narayama, le livre qui a inspiré un palme à Imamura.

    10 juillet 2008 ( #Japon )

    Narayama (Narayama buchikô), Shichirô Fukazawa, 1956. "A la montagne de derrière irons nous abandonner la vieille Mais de derrière même un crabe reviendrais en rampant" N ar a ya m a . Je profite du cadre du cycle japonais pour élargir le champs des articles....

  • Glory To The Filmmaker ! Kitano plus fou que jamais pour son nouveau bide assumé et reflexif.

    30 août 2008 ( #Japon )

    "Ce crétin proclama qu'il ne ferait jamais plus de films de Gangsters...." Voila enfin j'ai vu le dernier Kitano tout fébrile car c'était la première fois que je voyais un de ses films sur grand écran. Encore une fois on en prend plein la vue avec ce...

  • Simpan (Judgement), court métrage de Park Chan Wook (1999)

    05 mai 2011 ( #Corée )

    Simpan (Judgement), Park Chan-Wook, 1999, Corée. Park Chan-Wook, aujourd'hui très connu pour sa trilogie de la vengeance, sa collaboration à Three extreme ou pour son poétique « Je suis un cyborg » a réalisé trois films avant de se voir offrir des moyens...

  • Paprika, film testament de Satoshi Kon (2005)

    30 juin 2011 ( #Films d'animation )

    Paprika (Papurika), 2005, Satoshi Kon Paprika est le dernier film du très regretté Satoshi Kon. Mort l'an passé (aout 2010) d'un cancer du pancréas à 46 ans, il a laissé dans le monde de l'animation japonaise un grand vide. Reconnu tardivement en Europe,...

  • Bandits vs Samurais (Kumokiri Nizaemon), dernier chambara d'Hideo Gosha (1978)

    21 mai 2011 ( #Japon )

    Bandits contre samouraïs, Kumokiri Nizaemon, Hideo Gosha (1978) Hideo Gosha est arrivé au cinéma par le film de sabre (chambara, sous genre du Jidai geki, film en costume) et il bénéficie pour cette partie de son uvre d'une considération exceptionnelle...

  • Silmido

    02 février 2007 ( #Corée )

    Silmido est une île au large de la Corée. C'est aussi le titre ce film de Kang Woo-Suk, avec Kyung Gu-Sol (peppermit Candy, public ennemy...), Jae Yeong-Jeong (Sympathy for Mister Vengeance, les aventures de Mr Park,...). 1968, un groupe de soldats Nords-coréens...

  • Kiba, le loup enragé d'Hideo Gosha.

    04 mai 2008 ( #Japon )

    Kiba le loups enragé (Kiba okaminosuke / Samurai Wolf), Hideo Gosha, Japon, 1966. Je ne suis pas un grand spécialiste d Hideo Gosha ni un exégète du cinéma japonais des années 60-70, mais je sais reconnaître un bon film quand j en vois un. Et la, je peux...

  • The Killer, "l'arbre" de John Woo. 1989

    27 octobre 2011 ( #Chine et HK )

    The Killer (Dip huet seung hung), John Woo, 1989 John Woo. Ce nom évoque aujourd'hui, pour la quidam interrogé dans la rue des films comme l'Arme fatale, Volte face ou Paycheck. Pourtant c'est avant tout le réalisateur de The Killer, le Syndicat du crime...

  • Denchu Kozo, l'aventure d'un poteau électrique qui éclaira son époque face aux ténèbres.

    17 septembre 2007 ( #Japon )

    Denchu Kozo no boken, où l'aventure de Denchu Kozo, par Shinya Tsukamoto, 1987. Tsukamoto est à cette époque jeune, il travaille dans la pub et enchaîne les boulots sans importance, consacrant son temps libre à sa troupe de théâtre amateur. L une de ses...

  • Foul King ou comment le catch peut changer votre vie!

    21 juin 2007 ( #Corée )

    Me voilà enfin de retour après un long silence provoqué par cette étrange période que les étudiants nomment partiels. Je reviens pour évoquer Foul King un film assez exceptionnel car c'est une comédie coréenne. En effet au début je pensais que l'expression...

  • Tuer (Kiru), de Misumi : La noire condition du samouraï.

    01 juillet 2008 ( #Japon )

    Tuer (Kiru), Kenji Misumi, 1962, Japon. « Tuer » est le premier volet de la Trilogie du sabre de Kenji Misumi (les deux derniers épisodes étant le Sabre et la Lame Diabolique). Le réalisateur, qui est alors le spécialiste de la Daiei (grand studio de...

  • Guerre des Gangs à Okinawa, un Fukasaku inspiré qui inspirera !

    25 juillet 2008 ( #Japon )

    Bon cycle japonais oblige, il fallait bien que j'évoque Kinji Fukasaku qui figurait parmi les réalisateurs de mes films japonais preferés. Un homme qui va réanimer le Yakuza-Eiga (le film de yakuza) en lui donnant un nouveau style plus dur, noir, amoral,...

  • Sukiyaki Western Django, Miike revisite le western à la dynamite.

    01 août 2008 ( #Japon )

    Sukiyaki Western Django, Takashi Miike, Japon, 2007. Vous allez avoir l'impression de lire un passage de Nostalgic dans une précédente critique (Takeshi's), mais ce qu'il pense et ce qu'il a dit s'accorde si bien à ce film que je me vois obligé de la...

  • Gozu, ou comment l'oeil tordu de Miike se posa sur les yakuzas...

    29 juin 2007 ( #Japon )

    Gozu, Takashi Miike, 2003 Bon, encore un Miike vu, encore un a commenté, et on peut encore ressortir les poncifs habituels sur lui. OVNI, culte, déjanté, fantasmagorique, décalé, taré, complètement barjo, incompréhensible, interprétable de mille et mille...

  • Le cimetière de la morale, polar biographique.

    03 février 2007 ( #Japon )

    Le cimetière de la morale et un film de Kinji Fukasaku, auteur de nombreux films noir, dont celui ci est un des plus connus, des plus singuliers aussi. Tatsuya Watahari (Aniki mon frère) y incarne Ichikawa, un membre de la triade atypique dans le Japon...

  • Nos funérailles en rose de Toshio Matsumoto, 1969.

    20 juin 2011 ( #Japon )

    #9 Funeral Parade of Roses (Nos funérailles en rose / Bara no Soretsu) de Toshio Matsumoto, 1969 : Oedipe Roi invertit, tragico-burlesco-révolté et sous acide dans le Japon underground des années 1960 -ayant inspiré l'Orange mécanique de Kubrick et servant...

  • Full metal Yakuza (Full metal Gokudô), Takashi Miike, 1997

    19 mars 2012 ( #Japon )

    Réalisé juste après Rainy Dog et Fudoh, Full Metal Yakuza est un direct-to-video de plus pour Takashi Miike. Le film, dont le budget était tout de même important pour ce genre de format marque le début de la collaboration entre Miike et Itaru Era et s'inscrit...

  • Les salauds dorment en paix, film noir et glacant de l'empereur Kurosawa (1960)

    11 août 2011 ( #Japon )

    Les salauds dorment en paix (Warui yatsu hodo yoku nemuru), Akira Kurosawa, 1960. Les salauds dorment en paix, réalisé entre la Forteresse cachée et le Garde du corps serait un adaptation très libre d'Hamlet (Shakespeare). Pour ma part, si je ne l'avait...

  • L'extase des Anges (ecstasy of angels), le milieu étudiant révolutionnaire décrypté par Wakamatsu

    22 mai 2011 ( #Japon )

    Ecstasy of the angels (tenchi no kokotsu / l'extase des anges), Koji Wakamatsu (1972) En 1971, Koji Wakamatsu et Masao Adachi sont partis en Palestine pour participer à la lutte armée du FPLP. Ils en ont tiré un film-documentaire qui leur a valu de la...

  • Rainy Dog, une douche Mikkienne

    13 mai 2007 ( #Japon )

    Rainy dog est le second volet de la trilogie « Black Society » (entre Triad Society et Ley Lines), et bien que cela puisse paraître illogique et incohérent, je commence par lui. Ni épisode charnière, ni simple intermède, le film vit par lui-même dans...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>