Wing Chun, Yuen Woo ping, 1994

Publié le par asiaphilie

wing chun aff

 

 

Wing Chun était à l'origine une série télé hong-kongaise que Yuen Woo Ping (The Lost Bladesman) a entrepris d'adapter en un long métrage. Son héroïne est incarnée par Michelle Yeoh (que l'on retrouvera bientôt à l'écran dans le dernier Besson) secondée par Donnie Yen. La protagoniste éponyme (elle s’appelle Yim Wing Chun) est une fabricante de Tofu autrefois très appréciée pour sa beauté. Mais elle a du apprendre à se battre et le kung-fu a pris le pas sur sa recherche de la beauté.

Elle défend en effet le village contre une horde de brigands habitant dans les montagnes. Malgré son laisser-aller vestimentaire et esthétique, elle est courtisée par un notable de la ville. C'est alors que surgit Leung Pok To, ami d'enfance de Wing Chun partit depuis très longtemps étudier et s'entrainer à l'art du combat avant de demander la main de sa bien aimée. Quiproquo, combats à mener, veuves à secourir vont temporairement séparer les deux êtres...

 

wing chunshot0107c

 

Wing Chun n'est pas un film très réussi malgré les deux stars en tête de son casting. Car même si ces derniers se débrouillent comme ils peuvent, le scénario plombe tout et nuit terriblement à la crédibilité de l'ensemble. Les situations sont assez rocambolesque, souvent naïves, mal amenées, incohérentes entre elles et parfois carrément ridicules. Cheng pei Pei devait s'ennuyer profondément pour accepter un rôle dans ce film ! C'est d'ailleurs sans doute pour aider un réalisateur talentueux qu'elle a accepté cela, mais la déception est d'autant plus grand quand on sait que Yuen Woo Ping peut réaliser des films comme Iron Monkey.

 

Wingchun04


Si les scènes de combats sont sympathiques, elles sont tellement peu mises en valeur par l'histoire qu'on ne s'extasie que très peu devant les prouesses des acteurs (ou de leur doublures...). Ces affrontements sont en effet souvent très mal amenés, ou jouant à la fois sur un aspect pseudo comique et réaliste qui, en mélangeant tout le réussit rien, ou pas grand chose.

 

Voilà, pas besoin de s’appesantir plus, Wing Chun est un film mineur, peu intéressant et au scénario bien trop bancale pour divertir correctement son spectateur.

 

wingchun2

 

Carcharoth

Publié dans Chine et HK

Commenter cet article