Terayama Shuji Experimental Image World Volume 2 (1971-1974)

Publié le par asiaphilie

Terayama Shuji 
Experimental Image World


Volume 2 (1971-1974)

 

 

 

 

16±1 aka Butterfly Dress Pledge / chofuku ki (1974)

 

terayama-butterfly

 

Présenté à la quinzaine des réalisateurs à Cannes 1975 ce court métrage est un délire surréaliste qui commence par le démembrement d'un papillion. Les couleurs sont saturés, l'éclairage multicolore, les personnages déguisés, certains en clown et on suit l'un d'eux au sein d'orgies sexuelles dominées globalement par des femmes. Il y a parfois des images, ou plutôt des ombres qui passent devant l'écran. Papillon, chaussure, hommes et femmes debout. Assez difficile de leur donner un sens, tout comme à cette vidéo en général qui ressemble à un délire psychédélique assez coquin et provocant, mélant libertinage de style renaissance et uniformes nippons de lycéens.

 

Roller (1974)

 

terayama-0dcc7f90f3


 

Seulement 8 minutes pour ce Roller, invectives d'un trio de jeunes femmes en tenues sado-masochistes à l'égard des spectateurs qu'elles accusent de poser en cinéphile mais de n'être en réalité que de vulgaires voyeurs. L'un des spectateurs pénètrent alors dans l'écran, furieux, mais se fait rapidement dévêtir et violenter par les femmes qui le renvoient en piteux état de l'autre coté du miroir. Ici la volonté de choquer, de percuter le spectateur est plus facilement identifiable. Encore une fois ce sont des femmes qui sont violentes et choquent. Par leurs habits, leurs propos elles s'insurgent contre la manipulation des images et sans doute contre la place de la femme à l'écran. L'intervention du spectateur est une petite trouvaille de Terayama que l'on ne perçoit pas pleinement, puisque à l'origine, lors de la projection un acteur se mettaient vraiment à invectiver les femmes, leur jetait des choses puis s'approchait de l'écran et en ressortait quand dans le film les femmes rejetait le bonhomme. Une sorte de film 2.0 où le spectateur était comme invité à participer. C'était d'ailleurs la vision qu'avait Terayama du cinéma, où le film selon lui devait appartenir à moitié à celui qui le voyait, ce dernier devant se l'approprier et lui donner un sens en fonction de sa personnalité et de son humeur. Peut être le sketch le plus réussi de ce volume 2.

 

Paper scissor rock war (Janken senso) (1971)

 

terayama-scissor


 

11 minutes extraites du film Emperor Tomato Ketchup (voir article précédant) où l'on voit deux adolescents jouer à pierre-feuille-ciseau et se donner des gages assez violents. Ils sont déguisés en généraux en culotte courtes et opèrent leur simulacre de guerre sur un fond de discours hitlériens. J'analyserais le film dans sa version longue (volume 7) plus en détail. Il ne s'agit ici que d'une recoupe tardive destiné à séduire un plus large public.

 

terayamajankensenso

 

An introduction to cinéma for boys and young men II (1974)

 

Deuxième épisode de « l'introduction au cinéma pour garçons... », il s'agit encore d'une vidéo saturé en bleu, provocante montrant de jeunes garçons et ado la plupart du temps nu, ne faisant pas grand chose. Le dernier urine sur la caméra, ce qui donne une impression assez désagréable. Choquant, provocant mais assez vain sans une explication de l'auteur que je n'ai pas trouvé sur le net.

 

Ces quatre vidéos se visionnent gratuitement ici.

 

 

Carcharoth

Publié dans Japon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article