Takeshi Kitano l'homme aux mille facettes

Publié le par Nostalgic-du-cool

   kitano1                                                   

           Tout d'abord Kitano possède deux noms, presque deux personnalités. D'un coté il y a Takeshi Kitano le réalisateur de films de yakuzas sombres et de l'autre il y a "beat" Takeshi qui est son surnom de comique qu'il adopte lorsqu'il présente une emission de télé ou de manière plus générale lorsqu'il interprète un personnage. Ainsi un film peut avoir pour réalisateur Takeshi Kitano et  pour acteur Beat Takeshi! (D’ailleurs un article sera consacré à l'acteur)  Pour résumer de manière approximative on pourrait opposer Takeshi Kitano le sérieux à Beat Takeshi le déjanté.

       En plus d'être un immense réalisateur et un grand acteur Takeshi Kitano est aussi un monteur, un scénariste, un comique, un présentateur télé, un peintre (on peut voir certains de ses tableaux dans Hana-bi) et même un chanteur. D'ailleurs cela donne lieu a un certain paradoxe qui est que Takeshi Kitano est plus connu en Europe en tant que réalisateur que dans son propre pays le Japon où il est surtout connu pour ses emissions comiques. Au Japon il est un comique provocateur et irréverencieux alors qu'en occident il est vu comme un réalisateur grave. C'est seulement avec Zatoichi, un de ces derniers films, qu'il va commencer a être reconnu chez lui en tant que réalisateur.

       Takeshi Kitano nait le 18 janvier 1947 à Tokyo, issu d'une famille pauvre, il va grandir dans un milieux ou les yakuzas sont très présents, son père les côtoyait, cela va grandement le marquer et se repercuter sur son cinéma. Il va commencer à percer dans les années 70 dans le milieu de la télévision grâce à ses performances de comique. Il devient célèbre dans le monde du cinéma grâce a Furyo (photo de gauche ci dessous) ou il crève l'ecran dans un rôle secondaire.

  

      C'est en 1989 qu'il se lance dans la réalisation un peu par hasard car le réalisateur pressenti pour le film s'etait desisté et Kitano, alors simplement acteur va le remplacer modifiant le film  retravaillant le scénario. Voici la filmographie des films réalisés par Takeshi Kitano :                 

 -1989 Violent cop    -1990 Jugatsu    -1991 a scene at the sea   -1993 Sonatine                        -1994 Getting any    -1996 Kids return    -1997 Hana-Bi     -1999 L'été de Kikujiro                -1999 Aniki mon frère   -2003 Dolls    -2003 Zatoichi    -2005 Takeshis'

     Le style de Kitano est indescriptible, à la fois violent et calme, drôle, ironique et mélancolique. Il use d'un style simple, épuré, voire minimaliste tant dans la réalisation que dans le jeu des acteurs. Pourtant la mise en scène est toujours excellente, la photo est très bonne et la musique sublime. En effet à partir de A scene at the sea jusqu'à Dolls et exception faite de Getting any la musique est composée par Joe Hisaishi qui a ecrit la musique de la plupart des films de Miyazaki.  Les personnages du cinéma de Kitano malgré le peu de dialogue et leur quasi inexpressivité, ont des personnalités complexes, d'une profondeur insoupçonnée.

kitano 

   La plupart des films sont des drames, sauf Getting any, Takeshi's et Zatoichi qui est un film historique en costume sur Zatoichi le masseur aveugle, un personnage très populaire dans la culture japonnaise. Les thèmes recurrents dans le cinéma de Kitano sont la mélancolie, la violence, la mer qui est etroitement liée avec le thème du jeu et du retour à l'enfance, le suicide, les regrets. Très souvent les personnages sont des yakuzas, leur univers semble obseder Takeshi Kitano, cela permet d'instaurer une tension dramatique des plus efficaces. Il faut se rendre compte que les yakuzas ne sont pas une mafia classique dans ce sens qu'ils sont  visibles dans la société et ont une véritable influence sur les quartiers qu'ils contrôlent, ils exercent une certaine fascination sur la population de part leur richesse et leur puissance. Kitano essaie d'ailleurs dans Kids return, entre autre, de montrer les dangers qu'ils représentent.

   Pour son oeuvre Takeshi Kitano va recevoir plusieurs prix en particulier le Lion d'Or au Festival de Venise ainsi que le César du meilleur film etranger pour Hana-Bi. Sonatine a obtenu le Prix de la critique au Festival de Cognac, l'été de Kikujiro avait été pressenti pour la Palme d'or au festival de Cannes en 1999. Enfin il a obtenu pour Zatoichi le Lion d'argent au Festival de Venise dans la catégorie meilleur réalisateur.

   Bref Kitano a réussi à créer un univers unique, avec ses propres codes, c'est ce qui fait selon moi toute la richesse de ce virtuose du cinéma.

Pour de plus vastes informations sur ce cinéaste un site lui est dedié : http://www.takeshikitano.net/mythe.htm

                   Nostalgic du cool 



Publié dans Réalisateurs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Seotons 04/11/2010 18:10

SeotonsAh ca donne envie...

Flav43 03/05/2007 10:40

Pour avoir quasiment vu toute la film de Kitano-san, hormis "3-4x Jugatsu" (Japon, 1990), "Minna yateruka" (Japon, 1995) et "Takeshis'" (Japon, 2004), je considère ce cinéaste comme l'un des plus grands de notre génération, comme David Lynch dans un autre style. Ses plus grands films sont pour moi "Zatôichi" (Japon, 2003), "Hana-bi" (Japon, 1997) et "Kikujiro no natsu" (Japon, 1999).

Carcharoth 26/01/2007 22:13

Ah !Et voila, on y est ! Enfin un article sur Kitano, qui vient épauler Miike dans sa catégorie.
Bravo, bonne et PROLIFIQUE continuation. (en priant pour que allociné ne supprmie pas tous les textes !!)