Joe Hisaishi l'homme aux mélodies mortelles

Publié le par Nostalgic-du-cool

              Avant d'entrer dans le vif du sujet je souhaite expliciter le titre de l'article qui peut paraitre étrange mais qui est en fait une référence au film Sonatine, mélodie mortelle dont Joe Hisaishi a composé la merveilleuse musique.

                        

       Joe Hisaishi (ou Jô), de son vrai nom Mamoru Fujisawa est né le 6 décembre 1950 à Nagano. Très tôt il se passionne pour la musique et dés l'âge de 4 ans ses parents lui font prendre des cours de violon. En 1969 il entre au Kunitachi College of Music, c'est la qu'il commence à s'interesser à la musique minimaliste, il va notamment subir l'influence de compositeurs comme Erik Satie ou Philip Glass qui est actuellement à l'affiche pour la BO de Chronique d'un scandale. A partir de 1974 il va débuter sa fructueuse carrière de compositeur, il commence par écrire des musiques et des génériques pour dessins animés et pas n'importe lesquels car il s'agit de A plein gaz et de L'Académie des Ninjas (qui a bercé une partie de mon enfance). Il va composer aussi la musique de publicités, de divers documentaires et de nombreux dramas (série télévisée japonaise). Enfin, en 1981 il sort son premier album Mkwaju et enchaîne en 1982 avec Information qui est beaucoup plus réussi.

             Par ailleurs pour information, comme nous l'avons dit son nom est un pseudonyme il proviendrait de la transcription japonaise de Quincy Jones (chanteur noir américain) qui donne phonétiquement "kuichi" en japonais et de la contraction de Jones et au final cela donnerait Joe Hisaishi. J'avoue que ne maitrisant pas le japonais le sens de la traduction m'echappe quelque peu. 

 

            

A gauche Hayao Miyazaki et à droite Nausicaä, l'héroïne de Nausicaä de la Vallée du Vent.

                L'année 1984 marque un tournant décisif dans sa carrière car il rencontre le grand maître de l'animation : Hayao Miyazaki, ce dernier va être totalement séduit par les mélodies de Joe Hisaishi et il va lui confier la musique de son film Nausicaä de la Vallée du Vent (et oui Nausicaä a été réalisé en 1984 pourtant il ne sortira en France qu'en août 2006!) Suite au succès du film, Joe Hisaishi va devenir le compositeur attitré de Hayao Miyazaki et de leur collaboration vont naitre plusieurs chefs d'oeuvre du monde de l'animation et aussi de celui de la musique. C'est la rencontre de deux univers, de deux visionnaires, l'un à la recherche de nouvelles sonorités et l'autre à la recherche d'un style unique. Ainsi Joe Hisaishi va composer les musiques de :  

   - Le Chateau dans le Ciel   (1986)     - Mon Voisin Totoro   (1988)     - Kiki la petite sorcière (1989)    - Porco Rosso   (1992)    - Pricesse Mononoke  (1997)      - Le Voyage de Chihiro   (2001)     - Le Chateau Ambulant  (2004)  

        Personnellement je trouve qu'avec Hayao Miyazaki les meilleures compositions du musicien ont été celles de Pricesse Mononoke et  Le Chateau Ambulant. Mais toutes les bandes originales sont de grande qualité. Officiellement Hisaishi n'a composé que pour Miyazaki, mais  certaines rumeurs (plutôt farfelues semble-t'il) lui attribue une partie ou l'intégralité de la sublime musique du film Le Tombeau des lucioles réalisé par Isao Takahata, co-fondateur avec Miyazaki du génial studio Ghibli.

 

        L'année 1991 marque un autre point essentiel de la carrière de Joe Hisaishi car il rencontre l'immense réalisateur Takeshi Kitano qui est une star dans son pays en tant que comique à la télé nippone mais qui débute sa carrière de réalisateur (il n'a réalisé que 2 films à ce moment). Pour tout dire il était temps que les deux grands se rencontrent car le dernier film de Kitano, Jugatsu ne comportait aucune musique. Leur première colloboration a lieu en 1991 pour A scene at the Sea et c'est une réussite totale, le compositeur a su parfaitement s'adapter à l'univers particulier de Kitano. Sa capacité d'intégration à l'univers si particulier des deux réalisateurs est impressionnante et l'on constate que les musiques qu'il compose pour Miyazaki ou Kitano sont etonnement différentes. Ainsi lorsqu'il travaille avec Takeshi Kitano il assiste au tournage et c'est seulement après qu'il compose la musique qui est toujours en parfaite osmose avec le film.

        A nouveau réalisateur, nouveau travail mais toujours la même qualité exceptionnelle. Pour ma part, je ne suis pas expert musical, mais je trouve qu'avec Kitano, Hisaishi revient à un style plus minimaliste, plus simple, moins symphonique qu'avec Miyazaki mais toujours efficace. Personnellement je prefère les compositions qu'il va produire pour les films de Kitano. Leur collaboration va être prolifique Kitano fera en permanence appel à Joe Hisaishi jusqu'à Dolls en 2002, à l'exception d'un film, à part dans la filmographie de Kitano,  Getting Any? en 1994. Ce travail commun donnera :

   - Sonatine, mélodie mortelle  (1993)    - Kids Return  (1996)    - Hana-Bi   (1997)    - Lété de Kikujiro  (1999)    - Aniki mon Frère (1999)   - Dolls   (2002)

       A la suite de leur collaboration sur  Dolls les deux hommes vont s'eloigner et en 2003 Kitano réalisera Zatoichi sans lui et fera appel à sa place à Keichi SuzukiTakeshi Kitano explique très bien cette séparation : le style de Joe Hisaishi est trop personnel, il n'est pas assez flexible pour un film comme Zatoichi qui est plus ou moins un film de commande, c'est une adaptation et cela ne correspond plus trop à l'univers de Kitano. Donc la musique d'Hisaishi véritable composante des films de Kitano n'est plus adaptée. Selon moi la meilleure composition d'Hisaishi avec Kitano et même sa meilleure composition tout court, est la sublime musique du film Sonatine, mélodie mortelle.

   

 

           Enfin le dernier aspect interessant à aborder dans la carrière de Joe Hisaishi est le fait qu'il se soit mondialisé. En effet en 2001 il a composé la musique du film Le Petit poucet d' Olivier Dahan (réalisateur de La Môme). Puis en 2004 il signe une nouvelle partition du film muet  Le Mécano de la Général avec Buster Keaton. Enfin en 2005 il se charge de la BO d'un film coréen : Welcome to Dongmakgol.

     C'est aujourd'hui une figure incontournable du monde musical japonais et mondial, c'est l'un des compositeurs les plus célèbres au monde. Aussi depuis quelques années c'est l'un des chefs d'orchestres les plus actif de l'archipel nippon et il continue une belle carrière solo avec pas mal d'albums au piano, son instrument de prédilection. Toutefois hors musique Joe Hisaishi a écrit deux livres, il est photographe amateur, et a réalisé un film en 2001 : Quartet.

       Pour ceux qui desirent des renseignements plus précis sur le compositeur ou sur ses albums il existe un site très complet qui lui est consacré : http://www.joehisaishi.net/

 

       Nostalgic Du Cool



Publié dans Compositeurs de B.O.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Raphaele 29/08/2007 23:09

SAlu les mecs!!Déjà merci pour les commentaires sur mon blog, ça fait toujours zizir, ensuite merci parce que vous m'apprenez quelquechose, je ne savais pas du tout que c'était le même compositeur dans Le Château Ambulant et dans Nausicaa la vallée du vent. De plus le simple fait que ce compositeur ait travaillé avec Kitano fait déjà de lui quelqu'un de respactable (pour moi du moins).
Allez a peluche je repasserais (pleurez pas!!je jure de revenir!!)

yasss 29/08/2007 13:26

la musique "juste" oui, et envoutante à la fois.
Ma composition preferee est celle de Laputa, chateau dans le ciel

Ballbreaker 22/08/2007 13:19

Il est vraiment extraordinaire! C'est l'un des meilleurs pour moi aussi, j'aodre ses mélodies, notamment dans Kids Return. Il trouve toujours la musique "juste"

Chat-Lou 16/03/2007 22:43

Beaucoup de talent !J'aime beaucoup les compositions de Hisaishi. Il a vraiment un don pour composer des mélodies merveilleuses, qui collent parfaitement à l'univers de Miyazaki, dont j'adore les films d'animation.